Chargement...
Chargement...

We can be heroes just for one day

continuer - Laurent Mauvignier - éditions de Minuit
Continuer - Laurent Mauvignier - éditions de Minuit
Une actualité de Marilyn
Publié le 14/09/2016
Nous nous souvenons tous (pour en avoir fait parti peut-être ?) de ces étudiants toujours assis au fond de la classe, ceux qui faisaient du bruit, bavardaient sans cesse ; les mauvais élèves, les cancres. Ceux-là ont souvent entendu leurs parents les menacer d'un mauvais avenir, mais un mauvais départ ne signifie pas que la route sera pareille.

A la dérive


Sam est amoureux. Profiter d'une fête à Lacanau pour dévoiler sa flamme serait la parfaite occasion, mais rien ne va comme il le voudrait, tout part en vrille. Sam est en fait perdu.

Son père est un coureur de jupons donneur de leçon et sa mère regarde la vie défiler sur son canapé en enchaînant les cigarettes. Avec si peu de structure, n'importe qui déraperait.

Mais Sam n'en est qu'au début, il est encore possible de lui désapprendre ses mauvaises habitudes, ses mauvais réflexes et lui inculquer de nouvelles valeurs. Pourvu qu'on l'y aide.

Les vertues de la montagne


Sybille, sa mère, entrevoit une lueur d'espoir. De nulle part, lui vient l'idée d'emmener son fils pour une longue traversée à cheval, une bonne manière pour ces deux personnages de faire le point et de se retrouver.

Le voyage les contraint à la solitude, à un apprentissage rude de survie et à se confronter à l'inconnu. Les deux se regardent avec amour, avec méfiance, avec interrogation. Ils ignorent qui est l'autre, s'en étonnent et prennent plaisir à se découvrir.

Et il y a ce moment où les parents cessent d'être des parents. L'évidence de leur vie passée et de leurs histoires échappent toujours à leurs enfants, mais le plus terrifiant advient lorsqu'un fils découvre que sa mère est une femme.

Ce beau roman familial avec un fils désemparé et une mère que le destin a abandonné ne nous inspire qu'une chose : il faut continuer à lire Laurent Mauvignier.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (129)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !