Chargement...
Chargement...

Winter ou l'art de manier la tronçonneuse

Une actualité de Céline
Publié le 16/03/2016

Encore une belle parution chez folio avec Winter de Rick Bass. Dans la lignée du célèbre Walden de Thoreau, Rick Bass nous raconte son installation dans un chalet de la reculée et haut perchée Yaak Vallée. Rick Bass a 30 ans quand il a le coup de foudre pour ce coin paumé, sauvage et beau à se damner. Il décide de venir y vivre avec sa compagne Elizabeth qui est peintre. Ainsi, à l'abri des regards et enveloppés dans cette nature, ils désirent créer en paix. Avec la certitude qu'il ne sait rien faire, mais aspirant à se fondre dans ce microcosme, il se met en tête d'affronter la grande sauvagerie de l'hiver qui se prépare. Bien vite, il apprend à se lever pour couper du bois de chauffage. Le soir, il s'écroule de fatigue. Son rythme biologique se modifie, et c'est finalement davantage ses fonctions vitales que créatrices qu'il va développer. Rick Bass nous offre avec Winter un récit d'apprentissage un peu magique, à l'écart du monde. Dans cette vallée engourdie par le froid, point de salut et pas de place pour le superflu. On apprend à changer le guide-maître de la tronçonneuse, à éviter que l'eau ne gèle dans la tuyauterie, on apprend à survivre à ce "Beurk" hivernal que même les autochtones ont du mal à supporter. Winter est une expérience de l'extrême tout aussi physique qu'existentielle.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !