Chargement...
Chargement...

Xinran, Funérailles célestes

11682_xinran-funerailles-celestes
Une actualité de Anaïs
Publié le 26/03/2016
funérailles célestesXinran est une auteur et journaliste chinoise résidant à Londres qui s'intéresse tout particulièrement aux femmes pour ses enquêtes et ses livres. Peut-être avez-vous entendu parler de son premier roman, Chinoises, un canevas de témoignages de femmes chinoises et de remarques de l'auteur qui tentent de rendre les conditions de vie des femmes en Chine. Je voudrai ici vous parler de son second roman, Funérailles célestes, qui n'est pas une nouveauté puisqu'il est sorti en 2005, mais qui m'avait jusqu'ici échappé et mérite qu'on parle de lui encore et encore. Xinran y raconte sa rencontre avec Wen, une vieille femme qui va lui raconter sa vie. L'histoire bouleverse tant Xinran, qu'elle tentera pendant des années de retrouver Wen, et d'écrire son histoire. Ce livre, Funérailles célestes, est une dernière tentative pour la retrouver. Wen a une vingtaine d'années à la fin des années cinquante. Pendant ses études de médecine, elle fait la connaissance de Kejun, lui aussi futur médecin. Kejun est calme, curieux, intelligent, et malgré son jeune âge Wen voit en lui beaucoup de sagesse. Ils tombent amoureux, et se marient à la fin de leurs études. Tout cela se passe pendant la guerre entre la Chine et le Tibet, et en tant que médecin Kejun est appelé au Tibet pour y soigner les blessés de guerre. Il promet à Wen qu'il reviendra vite, mais c'est une lettre lui annonçant la mort de Kejun qu'elle recevra trois mois après son mariage. Wen ne croit pas la missive, et se porte volontaire pour partir au Tibet en tant que médecin afin d'y rechercher son amour. Elle y restera plus de trente ans, et ce livre raconte sa recherche, ses rencontres, ce qu'elle devait vivre pour faire le deuil de Kejun. On y lit non seulement l'historie d'un amour fou mais aussi l'histoire d'un exil, des histoires d'amitiés dont la force se passe de mots. Avec Wen, on découvre le Tibet, ses familles nomades, une culture et des coutumes. Funérailles célestes est un parcours spirituel, un récit absolument somptueux et bouleversant. A lire!!

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !