Chargement...
Chargement...

American Desperado

Kedge.jpg
American Desperado - Jon Robert & Evan Wright
Publié le 05/04/2017
Découvrez les chroniques des participants au concours Kedge Jette l'encre - édition 2017

Les romans qui osent aborder le sujet de la mafia détiennent toujours cette part de mystère qui se cache derrière les affaires mêlant drogue, violence, sexe et argent. Avec American Desperado cette sensation est bien plus amplifiée. Nous retrouvons ici un ancien mafieux, si ce n’est le plus grand mafieux américain du 20ème siècle, John Riccobono, et nous assistons à une mise à nue totale et sans réserve de cet homme sans cœur, ni remords. Le contenu véridique de ce livre est à la fois terrifiant mais aussi terriblement excitant, nous touchons du doigt un monde violent bien loin de notre quotidien et pourtant le désir d’en connaître toujours plus se fait ressentir. Ce livre est hanté par une atmosphère révélant chez le lecteur des pulsions troubles le temps d’un instant et qui lui donnent envie de goûter à cette vie d’excès et de barbarie. Il faut dire que l’ensemble des anecdotes, bien qu’elles soient souvent pleines de violences, nous plongent aussi dans un monde exclusif où se côtoient des personnalités telles que Jimmy Hendrix ou encore, le dictateur Panaméen Manuel Noriega. Nous avons le privilège d’entrevoir leur quotidien et leurs folles soirées pleines de débauche.

John Riccobono nous donne ici un accès privé à la gestion des cartels de drogues. Il nous décrit dans les moindres détails l’ensemble des manœuvres lui ayant permis de narguer, durant des années, les polices d’Etat. Il nous fait également part de ses chers conseils sur la manière de dépenser et de dissimuler son argent lorsque les comptes aux Panama et les granges pleines à ras bord au fond du jardin ne suffisent plus.

Les commentaires du journaliste Evan Wright, ajoutent à ce livre un coté historique très intéressant. Grâce aux entrevues qu’il a pu avoir avec le mafieux et aux vérifications qu’il a pu faire grâce aux rapports de police, Wright nous donne des informations complémentaires sur chacun des évènements survenus et met en relief les propos de John. Ces derniers sont relatés avec temps de passion et de violence qu’ils paraissent parfois sorties de son imagination. Sachez pourtant que la grande majorité de ces anecdotes sont bien réelles.

Ce livre est un véritable cours d’histoire à lui seul sur la mafia américaine, avec en supplément les détails gores du milieu et les anecdotes croustillantes des vedettes de l’époque.