Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (4e édition – billet n°19) 1

100_les-lyceens-ecrivent-aussi-4e-edition-billet-n-19-1
Une actualité de Administrateur
Publié le 30/04/2013

Billet portant sur Million Dollar Baby

Ce film relate l’histoire de Franki, un vieil entraîneur de boxe, et de Maggie, une jeune boxeuse qui souhaite intégrer le centre de boxe de ce dernier. Un problème se pose : Franki n’entraîne que des garçons et Maggie n’a pas un grand niveau en tant que boxeuse… Mais elle d’accroche et n’abandonne pas ; elle veut faire partie de ce club de boxe ! Au final, la ténacité de Maggie va être payante puisque Franki accepte de devenir son mentor. La jeune boxeuse dont la vie pour le moment n’a été qu’une succession de malheurs et d’échecs, espère donc redonner un sens à son existence en montant sur un ring. Elle réussit à réaliser ses rêves et Franki trouve en elle une compagnie agréable ; ils se complètent. Cependant le bonheur est éphémère; ils étaient loin de se douter que le malheur allait les refrapper ...

La chose la plus SURPRENANTE si je peux dire ; reste le thème de ce film… En effet, le début du film, l’affiche qui l’illustre ou les échos qui en ressortent, nous laisse penser qu’il s’agit d’un film sur la boxe. Jusque-là, rien de très attrayant si l’on n’éprouve aucun intérêt pour ce sport … Mais NON ; j’ai eu tout faux ! Vous n’aurez sûrement pas besoin d’être un passionné de boxe pour être touché en plein cœur par l’histoire relatée ; car contre toute attente, la boxe dans Million dollar baby ne sert uniquement que de base pour traiter de sujets beaucoup plus sensibilisants : l’amour, la religion, le combat, la vie … De ce fait, un des thèmes qui a fortement attiré mon attention fut la manière dont les relations humaines sont traitées dans ce film. En effet, on est face à une relation qui va évoluer malgré la distance dont a fait par Franki au début du film. On est donc beaucoup plus attentif aux personnages et on se demande sans cesse si leur relation ira plus loin que la relation entraîneur/ entraîné qu’ils entretiennent … Mais au final on ré alise qu’il s’agit en fait d’une relation très affective père/fille. D’ailleurs, quelques scènes en témoignent, tels que l’achat du peignoir, la visite de Franki à la famille de Maggie ou encore les scènes de confessions entre les deux personnages (évoquant le passé de Maggie) C’est donc un réel plaisir de les voir s’attacher l’un à l’autre et de constater qu’ils s’entraide pour retrouver l’espoir qu’ils ont perdu suite à leur malheurs familiaux respectifs. Enfin pour finir avec la fin du film (et c’est le cas de le dire !), je peux vous garantir que, là aussi, le mot qui lui correspond le plus est le mot SURPRENANTE. Mais pourquoi encore ? Tout simplement parce qu’on est sans cesse face à des fins qui par n’importe quel moyen vont trouver une solution pour que tout ait une fin heureuse. MAIS CE N’EST PAS CE QU’IL FAUT FAIRE ! Il faut qu’un scénario suive sa continuité, sa logique ! Ici, tout est parfaitement respecté : l’aspect sobre qu’il y a eu tout au long du film se retrouve à la fin ; et cela, même s’il faut assister à un vrai spectacle (la fin est tellement bouleversante…). Au moins, vous ne serez pas déçu et vous ne vous direz pas « Comme par hasard, ça finit bien ! ». Ainsi ce film démontre que le monde du sport est aussi capable de renvoyer à d’autres sujets que le sport en lui-même, mais il nous donne aussi une belle leçon sur des sujets sensibles tels que l’euthanasie… Je préfère ne pas vous en dire plus ; suspense, suspense… !

Billet de Laeticia Devlieger, étudiante en B.T.S. CI2