Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (7ème édition – billet n°13)

1783_les-lyceens-ecrivent-aussi-7eme-edition-billet-n-13
Une actualité de Marilyn
Publié le 09/02/2016
Billet portant sur L’Africain de J.M. Le Clezio africainL’Africain de J.M.G. Le CLEZIO est une autobiographie datant de 2004. L’auteur nous raconte un moment de sa jeunesse lorsqu’il part en Afrique au Nigeria avec son frère et sa mère pour y retrouver son père médecin sur place. Celui-ci est comme un étranger à ces yeux car il a été séparé de ce dernier durant tout le temps de la guerre donc de sa naissance à l’âge de huit ans. De ce fait, les rapports entre eux vont être délicats, un père jugé sévère et exigeant face à un enfant qui veut profiter de cette liberté que lui offre cette nouvelle terre d’accueil après l’enfermement dans un monde gris fait d’interdits et de peur à cause de à la guerre. En effet, le récit de Le CLEZIO montre ce qu’il y a de plus saisissant et spectaculaire pour un enfant venu de l’occident, il raconte ses sentiments pour cette nouvelle contrée avec laquelle, très vite, il va faire corps. Il illustre son texte d’images en noir et blanc, il aurait pu choisir des photographies en couleur, mais je crois que c’était une volonté de l’auteur de rendre vrai ce qu’il voyait : un continent paisible, calme. Jamais l’auteur ne s’appesantit sur ses sentiments envers son père, il les dépeint très brièvement, et c’est précisément à travers ce non-dit que l’on peut sentir qu’il a souffert de la distance, de la froideur dans leur relation même s’il affirme ne garder aucun regret d’avoir eu un père absent puisqu’il avait eu entre autre « l’héritage de l’Afrique ». Mais à cet âge quel enfant ne se sentirait pas frustré ? On a l’impression que ce livre est aussi une façon de communiquer avec lui, d’établir un lien qui n’a pas existé entre eux dans la vraie vie car le titre peut aussi bien renvoyé à l’auteur subjugué par ce continent et marqué à vie par celui-ci qu’à son père qui s’est battu contre l’esprit colonial et a toujours cherché à être un africain parmi les africains. Ce livre lui aura permis de refaire le parcours de voyage de son père pour analyser ses sentiments et avec le recul il a fini par comprendre son comportement. C’est donc aussi un hommage au père et une identification à lui à travers ce titre qui les désigne tous les deux. Billet de Flore Babongui étudiante en B.T.S. Assurance

Bibliographie