Chargement...
Chargement...

LES LYCÉENS ÉCRIVENT AUSSI - 8ÈME ÉDITION - BILLET N°21

9782258092785.jpg
Publié le 11/04/2017
Un avion sans elle-Michel Bussi-édition Presses de la Cité

Thriller contemporain, sur le thème de la quête d’identité d’un enfant avant l’ère des analyses
ADN et autres expertises, Un avion sans elle nous entraîne dans une course haletante jusqu’à
ce que les masques tombent…
Le livre est une invitation à un voyage touristique passant par le quartier parisien de la
Butte-aux-Cailles pour ensuite se retrouver à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes
jurassiennes du mont terrible, tout un parcours riche en émotion.
Qui est « Libellule » ? Lyse-Rose ou Emilie ? Seul un détective, dix-huit ans plus tard,
trouvera la vérité, mais cela au prix de sa vie.
Après le crash d’avion, ce bébé de trois mois, surnommé « Libellule », est disputé par
deux familles, l’une riche, l’autre pauvre. Un verdict tombe, elle sera une Vitral. « Lylie » va
alors grandir avec une identité hybride et de nombreuses questions.
Ce livre nous dévoile les pages du journal tenu par le détective, engagé par De Carville pour
trouver la vérité, cela en alternant avec le récit des événements qui surviennent quand Lylie
atteint la majorité.
Les 530 pages composant le livre nous entraînent dans une course contre la montre car
bien que Lylie soit le centre de l’intrigue elle est absente du roman. Ses 18 ans fêtés, elle
s’enfuit sans justification ne laissant à son frère, Marc, que quelques messages évasifs et
angoissants. Ce dernier va alors chercher à lever les doutes qui subsistent sur l’identité de sa
soeur. Mais comment y parvenir en l’absence de la principale intéressée ?
C’est une lecture idéale pour tous ceux qui ont perdu l’habitude de lire. Loin du langage
soutenu, il fait partie des romans faciles à lire, à l’écriture fluide et sans intrigue alambiquée.
De plus, le parallèle entre les événements du présent et ceux du passé permettent d’apporter
rythme et richesse à l’oeuvre.
Il est parfois difficile d’expliquer, dans un livre, ce qui nous touche au coeur. Toujours est-il
que j’ai apprécié ce livre pour les questionnements qu’il suscite et l’importance de l’identité
qu’il montre.
Alors à vous de me dire si hasards et coïncidences ne sont que les ricochets du destin ? Ou si
tous les acteurs de ce drame sont manipulés depuis le début



(Maela DAVID, étudiante en première année de BTS Assurance)

Bibliographie