Chargement...
Chargement...

Les petits jurés littéraires SMGL - 13

images.jpg
Les petits jurés littéraires SMGL - 13
Publié le 16/03/2017
Les petits jurés littéraires SMGL - 13

Le Mystère Henri Pick de David Foenkinos

Le mystère Henri Pick est un livre surprenant, plein de rebondissements, qui nous amène à le dévorer d’un seul coup. Il s’agit de l’histoire d’un vieux breton nommé Jean-Pierre Gourvec qui crée une bibliothèque hors du commun : celle-ci accueille les manuscrits refusés par les maisons d’édition. Quelques années plus tard, une jeune éditrice de chez Grasset, Delphine Despero et son compagnon écrivain, Frédéric Keskas, y trouvent un mystérieux manuscrit écrit par un certain Henri Pick, mort deux ans auparavant. A partir de ce jour, le livre Les dernières heures d’une histoire d’amour devient un grand succès qui dépasse tous les records. Des polémiques surgissent et certains, comme Jean Michel Rouche, se demandent même si Henri Pick, un simple pizzaïolo, aurait pu écrire ce chef d’œuvre. Delphine et Frédéric découvriront peu à peu la vie cachée de Pick et de nombreux personnages seront bousculés après la publication. Une énigme fabuleuse se cache derrière le livre d’Henri Pick.

David Foenkinos est un grand auteur contemporain dont les romans sont lus et appréciés dans le monde entier. Il est un écrivain très reconnu qui ne cesse jamais de nous surprendre. Il a notamment écrit Charlotte, ouvrage auquel Foenkinos a consacré dix ans de travail. Il a par la suite obtenu le prix Renaudot et le prix Goncourt, valorisant ainsi ses talents d’écriture.

Le mystère Henri Pick est un livre que nous avons adoré. Foenkinos a su nous emporter dans son récit tout en y mêlant les différents parcours de chaque personnage. Que ce soit une jeune éditrice, une célibataire déprimée ou un critique littéraire oublié, nous nous accrochons à leurs aventures, même si certaines descriptions étaient parfois trop longues. Nous arrivons à entrer dans leur intimité la plus profonde et sommes touchés par leurs diverses histoires d’amour que Foenkinos décrit en toute simplicité. Nous découvrons aussi le monde de la littérature et de l’édition. Foenkinos révèle la difficulté qu’il y a à publier un livre et nous transmet son vécu à travers l’écrivain inconnu, Fréderic Koskas. Voici ce que dit le personnage : « On croit que le graal c’est la publication, mais il y a pire violence que la douleur de ne pas être publié : l’être dans l’anonymat le plus complet ». Foenkinos rend donc hommage à ceux qui aiment la littérature en parlant des écrivains non reconnus, des bibliothécaires ou encore des libraires. Il critique également le fait de juger d’abord sur la forme plutôt que sur le fond : on est autant fasciné par le roman que par le roman du roman. Pour finir, nous pouvons dire que la chute est épatante et nous a procuré une grande satisfaction. L’épilogue vient alors remettre en cause toutes les pages précédentes. Bernard Pivot dit de David Foenkinos : « C’est un filou qui entraîne ses lecteurs sur de nombreuses fausses pistes. » Une vraie excitation pour l’écrivain que l’on ne sache pas la vérité jusqu'à la fin du livre.

Lucie De BOUŸN Camille DEDIEU – SMGL BORDEAUX

Bibliographie