Chargement...
Chargement...

Les petits jurés littéraires SMGR Présentation du projet

no_media
Une actualité de Pierre
Publié le 23/03/2016
Nous sommes actuellement en classe de seconde, dans l’établissement Sainte Marie Grand-Lebrun qui est un ensemble scolaire privée sous contrat situé à Bordeaux dans le quartier de Caudéran. Il accueille 2 500 élèves de la maternelle jusqu’aux classes préparatoires et a fêté ses 120 ans en 2015. Cette année, nous avons la chance de faire partie d’un projet littéraire qui concerne deux classes de seconde : Les Petits Jurés Littéraires SMGL. Notre activité consiste à lire une sélection de livres d’auteurs contemporains et à élire notre livre préféré. Nous aurons le plaisir de rencontrer et de récompenser l’auteur de l’œuvre que nous aurons choisi comme étant le meilleur ouvrage. Cette activité nous permet de nous ouvrir sur le monde de la littérature contemporaine et n’a donc que des avantages. Florent, Nicolas et Ludovic 2nde 7 Le prix littéraire de Grand Lebrun a sélectionné plusieurs romans : - Prodige, de Nancy Huston - Charlotte, de David Foenkinos - Franz et Clara, de Philippe Labro - Le baiser dans la nuque, d’Hugo Boris (voir la présentation) - La minute de vérité, Bjorn Stortland Notre visite chez notre partenaire Mollat Nous avons eu la chance de découvrir l’envers du décor de la librairie Mollat le 14 janvier 2016, dans le cadre de notre prix littéraire : « Les Petits Jurés Littéraires SMGL ». Nous sommes partis de Sainte Marie Grand Lebrun à 10h du matin, puis nous avons pris le bus et sommes arrivés à la librairie Mollat, qui se situe au 15 rue Vital-Carles à Bordeaux. Nous avons été accueillis par Monsieur Coutelle, le responsable du pôle littéraire et sciences humaines. Dans un premier temps, celui-ci nous a expliqué comment fonctionnait la librairie, puis nous a parlé du métier de libraire, et dans un second temps, il nous a fait visiter les locaux de la librairie, dont la partie réservée au personnel chargé de réceptionner et de ranger les livres dans les rayons. Fondée en 1896 par M. Mollat, la librairie Mollat est dirigée depuis cinq générations par des descendants du fondateur. Elle dispose d'une surface de vente de 2 700 m2 mais de 10 000 m² en comptant le reste des locaux. Le personnel est d'environ cent personnes, dont 52 sont des libraires, mais nous détaillerons plus tard les caractéristiques de cette profession. Tout d'abord, il faut savoir que Mollat réalise un chiffre d'affaires de 23 millions d'euros, dont 80 % sont réalisés par le magasin. Sur un livre qui coûte 10 euros, notons qu'1 euro revient à l'auteur, 2 à l'éditeur, 1,5 à l'imprimeur, 4 au libraire et 2 concernent la distribution. Puis M. Coutelle nous a fait visiter les locaux, en nous expliquant bien le rôle de chaque zone des entrepôts. Les caisses de livres arrivent vers 7 heures tous les matins, ensuite, elles sont entreposées dans une pièce où elles seront triées par maisons d'édition, et comptées par le personnel. Les livres, une fois sortis des caisses, sont déposés dans des cagettes et rangés dans les rayons par les libraires. Nous avons pu visiter une salle où les livres invendus au bout de trois mois sont triés pour être renvoyés à l'éditeur pour être remboursés. En effet, la librairie doit gérer un stock considérable de livres, avec notamment 180 000 références ; elle ne peut donc pas s'encombrer d'invendus pour ne pas être submergée. De plus, la librairie doit gérer jusqu'à 380 000 livres en période de grande vente. Cette visite nous a permis de nous rendre compte de la spécificité et de la difficulté du métier de libraire. Le libraire a plusieurs fonctions dont la principale est de conseiller des livres aux clients. Pour pouvoir trouver des livres qui correspondent aux goûts littéraires des clients, les libraires doivent lire au minimum une quinzaine de livres par mois. On peut dire que la réussite d'une librairie se fait en partie grâce aux libraires ; en effet, ce sont eux qui choisissent les livres qui seront vendus dans le magasin. Toutes les six semaines, des représentants présentent leurs catalogues de livres. Ceux-ci doivent choisir quels livres, et combien ils vont en acheter, même sans les avoir lus. Il se forme alors au fil des ans une relation de confiance entre les libraires et les représentants. Un autre rôle du libraire est de présenter certains livres sur différentes tables (des coups de cœur, des nouveautés...) afin de pouvoir mieux les vendre. Le plus fort moment du libraire dans l'année, c’est la rentrée littéraire, avec notamment entre 550 et 700 nouveaux romans, et une dizaine de prix littéraires. Un libraire doit évidemment aimer lire, avoir un sens humain du commerce, être curieux et ouvert aux médias et aux critiques de livres. Emilie et Clémence 2.1