Chargement...
Chargement...

Un jour de David Nicholls

no_media
Une actualité de Administrateur
Publié le 04/06/2014
David Nicholls nous livre ici une véritable aventure émotionnelle. Tout commence par une rencontre nocturne entre Dexter et Emma. Ils finissent par terminer leur discussion sur l’oreiller mais elle ne prendra jamais fin. Etant donné la couverture et les premiers chapitres, on pourrait se demander pourquoi on continue de tourner les pages alors qu’on sait pertinemment qu’ils vont finir ensemble. Et bien justement, parce que l’auteur arrive à faire évoluer les réflexions et les sentiments au fil du temps. Leur idylle, plus ou moins passionnée, se déroule sur une vingtaine d’années. Chaque lectrice peut ainsi, selon son âge et sa relation de couple, s’identifier à un moment ou un autre du roman à l’héroïne. Et le point d’orgue, subtilement dosé par l’auteur, reste le fameux : « Et si … ? » avec les multiples répercussions qui en découlent. Chaque embrassade entre Emma et Dexter se finit en tourment : « Et si je n’étais pas monté chez elle ? Et si elle n’avait jamais reçu ma lettre ? Et s’il avait changé de trottoir ? » Face à la tournure que prennent les évènements, chacun de nous est forcé de porter un jugement sur son propre choix. Personne n’a les clés de son destin en main, nous pouvons seulement décider des serrures dans lesquelles ils nous semblent judicieux de pousser la porte. Et histoire d’enfoncer le clou, David Nicholls instaure un doute sur la sincérité des amitiés homme/femme. Chaque petite fille entend encore raisonner en elle les discours de sa mère qui lui conseille de rester sur ses gardes vis-à-vis des garçons. « Ne lui raconte pas toute ta vie en détails, il va finir par être jaloux et voudra faire davantage parti de ta vie ». C’est exactement le jeu entretenu par Emma et Dexter : celui du chat et de la souris. Enfin, je m’adresse à celles et ceux qui sont fans des histoires de princesses racontées dans les Disney. Rappelez-vous la célèbre chanson « Un jour, mon prince viendra… » L’auteur nous fait ici un petit clin d’œil et nous conseille de suivre le comportement d’Emma : prenez votre mal en patience et vous verrez qu’un jour, vous vous direz que ça valait la peine d’attendre. Delphine CRETON