Chargement...
Chargement...

SORTIR AVEC AUSONE DU 14 AU 20 MARS

1105_sortir-avec-ausone-du-14-au-20-mars
Une actualité de AUSONE
Publié le 15/03/2016

Cette semaine : concert de Flavia Coelho, la femme tornade ; exposition au CAPC de Judy Chicago, pionnière de l’art féministe ; le ballet La Reine Morte au Grand-Théâtre ; et GoddoG face au M.U.R. 

L’Espace Culturel Treulon va vibrer, le 18 mars, avec la tornade brésilienne Flavia Coelho, et sa Bossa Muffin. Cet hiver, la jeune chanteuse a enflammé l’Olympia, où elle chantait pour la première fois. En concert, elle s’est révélée une vraie performeuse, capable aussi de moments émouvants, en jouant des sessions accoustiques avec ses musiciens. Elle s’approprie une multitude de styles pour donner un tour très personnel : Monde Meu… © Bernard Benant © Bernard Benant Le CAPC accueille l’exposition Why not Judy Chicago ? Cette rétrospective de Judy Chicago, artiste américaine pionnière de l’art féministe, présente une sélection d’œuvres et de documents dans un vaste récit visuel qui retrace 50 ans de pratique artistique et de remise en cause du pouvoir masculin. Ses créations, ses écrits, les projets éducatifs qu’elle mène : tout se mêle. Ses expérimentations dénoncent ou explorent. Ces grandes œuvres sont présentées : The Birth ProjectPower Plays ou The Holocaust Project. © Donald Woodman © Donald Woodman Le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux interprète, sur une musique de Tchaïkovski, La Reine Morte. Kader Nelarbi, chorégraphe à la tête du Ballet du capitole de Toulouse, a transmis aux danseurs du ballet bordelais sa version, librement inspirée de la pièce écrite par Montherland. Une histoire d’amour, et de tragique trahison entre un père et son fils. Ainsi, l’épouse illégitime deviendra reine après sa mort… Trois représentations au Grand-Théâtre le 15, 16 et 18 mars. © Kader Berlarbi © Kader Berlarbi  Pour la dix-septième performance, le M.U.R de Bordeaux laisse toute la place – 35 m2 tout de même - à la fresque de GoddoG. Venu d’Avignon, l’artiste de street-art a réalisé sur la place d’Avisseau une peinture abstraite, faite de formes géométriques et de couleurs vives. GoddoG raconte que sa vocation lui est venu d’un voyage à Orgosolo, un village célèbre pour les peintures murales qui ornent ses maisons. Depuis, il peint sur les murs ses propres histoires… © Damien Mauro © Damien Mauro