Chargement...
Chargement...

SORTIR AVEC AUSONE DU 2 AU 8 MAI

1179_sortir-avec-ausone-du-2-au-8-mai
Une actualité de AUSONE
Publié le 02/05/2016
Souriez auprès de Hyacinthe et Rose, de et avec François Morel à l’Espace Culturel Treulon ; dansez sur Moderat, le top de l’électro berlinoise, au Rocher de Palmer ; rencontrez Philippe Trétiack pour son livre L'architecture à toute vitesse : 56 règles glanées autour du monde, au Salon Albert Mollat ; et comme José Montalvo, dites Asa Nisi Masa et assistez en famille à son spectacle de danse au Pin Galant. « J’aime bien quand on fait venir des gens au théâtre et qu’on leur donne un peu d’espoir et de consolation. » François Morel le dit, et le fait merveilleusement. Dans son spectacle, accompagné par le musicien inventif Antoine Sahler, il raconte l’histoire de ses deux grands-parents, un couple charmant, uni par l’amour des fleurs, mais pas tout à fait assorti… « C’est bien simple : Rose et Hyacinthe, mariés depuis quarante-cinq ans, ensemble depuis toujours, ne s’entendaient sur rien.  Du pur et doux François Morel sur la scène de l’Espace Culturel Treulon, le 2 mai à 20h30. © Manuelle Toussaint/Starface © Manuelle Toussaint / Starface D’après la presse spécialisée, il s’agit d’une des incarnations les plus passionnantes de la musique électronique actuelle : Moderat, une formation composée-emmêlée de Modeselektor + Apparat. Plus simplement, c’est rien de moins que le meilleur de l’électro berlinoise qui joue à Cenon. Pour les puristes : entre post-dubstep, techno, IDM et pop, l’alchimie de Moderat à apprécier en live. Le 2 mai au Rocher de Palmer. © D. R. © D. R. Philippe Trétiack, architecte et urbaniste, grand reporter et écrivain, présente son dernier opus L'architecture à toute vitesse : 56 règles glanées autour du monde. Sa vision de l’architecture donne à réfléchir, à rire, à apprendre et s’étonner. Parmi ce qu’il a retenu : "En architecture la compétition phallique continue.", "On peut sortir Jean Nouvel du Lot-et-Garonne, on ne sortira jamais le Lot-et-Garonne de Jean Nouvel." "L’architecte qui réussit est toujours un paranoïaque." Une rencontre aux portes de l’absurde dans les salons Albert Mollat le mardi 3 Mai à 18h. © D. R. © D. R. « Avec toujours une grande exigence dans l’écriture chorégraphique, Asa Nisi Masa transmet la jubilation de la danse. » Télérama parle ainsi de la dernière création de José Montalvo. Asa Nisi Masa : l’expression est une formule magique que prononce la petite fille dans Huit et demi, le film de Federico Fellini. Elle devient le fil conducteur d’un spectacle où dialoguent la danse et la technologie, la fantaisie et la cruauté, le brio des danseurs et l’imaginaire de tous. Vingt contes chorégraphiques miniatures, à voir en famille au Pin galant. Trois représentations : le mardi 3 mai à 14h30 et le mercredi 4 mai à 10h et à 15h. © D. R. © D. R.