Chargement...
Chargement...

SORTIR AVEC AUSONE DU 21 AU 27 MARS

1122_sortir-avec-ausone-du-21-au-27-mars
Une actualité de AUSONE
Publié le 21/03/2016
Percutant : L’Orchestre des objets trouvés au Pin Galant ; Radical : Sandre du Collectif Denisyak au TnBA ; Vertigineux : Mourir pour un serpent à plumes par la Compagnie la Chèvre noire, au Glob Théâtre ; Il est avantageux d'avoir où aller : Emmanuel Carrère aux Salons Mollat ; et donc, direction dance-floor : soirée électro avec Breakbot au Rocher de Palmer ! Les Stomp ne sont plus tout à fait Stomp… Quelques-uns de ces performeurs anglais ont réuni une soixantaine de musiciens, de mimes, de choristes, et ont créé l’incroyable Orchestre des objets trouvés ! Cet orchestre symphonique, unique au monde, utilise comme instruments des objets usuels : des soufflets, des entonnoirs, des tuyaux en tout genre, des jouets mécaniques… Mélodique, théâtrale, expérience d’un concert inattendu et joyeux au Pin Galant. Le 22 mars à 20h30 1786orch_objets_trouves_1 © D. R. D’abord présentée au Glob-théâtre pendant Novart, puis au Théâtre de la Loge à Paris, la pièce Sandre du Collectif Denisyak revient à Bordeaux le temps de plusieurs dates au TnBA. Pour son auteure, Solenn Denis, l’histoire de cette femme qui tue son enfant, c’est celle de ceux qui sortent d’eux-mêmes pour commettre un acte qui les dépasse : « J’avais envie qu’on puisse trouver l’humain en dessous du monstrueux ». Le monologue est joué par le comédien Erwan Daouphars, un décalage installant une distance juste : « l’homme devient neutre, ainsi on ne se projette pas ». Un petit coup de poing dans le ventre quand même ! Du mardi 22 mars au samedi 2 avril. © Marie-Elise Ho-Van-Ba © Marie-Elise Ho-Van-Ba « Elle s’était réveillée nue sur la plage. Elle ne se souvenait de rien. Elle n’en avait parlé à personne. » C’est un extrait du roman américain La Couronne verte, de Laura Kasischke. Ce livre a nourri la conception de Mourir pour un serpent à plumes. Aude Le Bihan et Cyrielle Bloy, le duo de la Compagnie la Chèvre noire, travaillent ensemble à l’écriture de leur spectacle. Puis, chacune prend sa part : interprétation et création sonore. « À la croisée du théâtre, de la danse et des arts plastiques, cette pièce est une quête initiatique où le danger invisible plane autour du personnage. » Elles exposent un corps en mutation, au moment de l’adolescence. « Cette figure féminine oscille entre l’attente d’un événement exceptionnel et le passage à l’acte pour sortir de soi. » À découvrir au Glob-Théâtre du 22 au 25 mars. © D. R. © D. R. Emmanuel Carrère, auteur de L’adversaire, Limonov ou D’autres vies que la mienne écrit aussi des articles. Pourtant, écrivain ou journaliste, il ne fait pas clairement une différence, les deux se mêlant, écrivant sur lui-même au milieu de la vie des autres, ou le contraire. Mercredi 23 à 18h, dans les Salons de la librairie Mollat, venez le rencontrer autour de son dernier livre Il est avantageux d'avoir où aller, aux éditions P.O.L., un recueil de 500 pages rassemblant ses articles parus depuis 25 ans dans la presse. © D. R. © D. R. Finissez cette semaine percutante par une soirée Ed Banger proposée au Rocher de Palmer : la scène française électro rassemblée pour vous faire danser ! Breakbot, les DJ sets de Para One, de DJ Pone membre fondateur de Birdy Nam Nam, de Dabeull : house, techno hip-hop, groove, new fonk ! Impossible à rater ! Le 26 mars à 22h. © D. R. © D. R.