Chargement...
Chargement...

SORTIR AVEC AUSONE DU 9 AU 15 MAI

1188_sortir-avec-ausone-du-9-au-15-mai
Une actualité de AUSONE
Publié le 09/05/2016
Traversons le temps et les océans à la découverte de L’or des Akan, une exposition au Musée d’Aquitaine ; jubilons devant Le goût du faux, un patchwok théâtral mené par Jeanne Candel et la Compagie La vie brève au TnBA ; soyons solidaires en participant au festival ODP#2 pendant 3 jours de concerts au Parc Peixotto ; vibrons en écoutant le Stabat mater de Charles Gounod joué et chanté au cœur de la cathédrale de Bordeaux Avec la navigation à travers les océans, la fin du 15ème siècle marquera le début de nouveaux échanges commerciaux… Les européens découvriront ainsi les Akan, un groupe d’une quinzaine de peuples principalement du Sud du Ghana et du Sud-Est de la Côte d’Ivoire. Producteurs d’or, ils avaient développé un système monétaire original : la pesée de la poudre d’or se faisait à l’aide de poids travaillés comme des sculptures. L’exposition L’or des Akan présente cette collection unique de 700 poids, autant d’œuvres qui racontent l’histoire de cette civilisation de l’or dans ses échanges avec les Européens jusqu’au 19ème siècle. À partir du 10 mai au Musée d’Aquitaine. Conférence de Jean-Jacques Crappier, commissaire de l’exposition, mercredi 11 mai à 18h. Poids akan, collection musée d’Aquitaine, © L. Gauthier Poids akan, collection musée d’Aquitaine,
© L. Gauthier Saynètes, bribes, situations irréalistes. Le goût du faux et autres chansons sera un théâtre qui ne se raconte pas facilement. Jeanne Candel, et les douze acteurs de la Compagnie La vie brève jouent un collage fictionnel, composé de multiples sources d’inspirations issues de la littérature (Ovide, Robert Burton, Borgès), d’essais scientifiques ou philosophiques (Trinh Xuan Thuan, Clément Rosset), du cinéma ou encore de la peinture du Quattrocento… « Au fond, ce que je souhaite le plus sur un plateau, c’est représenter l’expérience humaine dans toute sa richesse, son invention, sa vivacité » déclare la metteure en scène Jeanne Candel en pleine répétition. À voir le mardi 10, mercredi 11 et jeudi 10 mai au TnBA.  © Jean-Louis Fernandez © Jean-Louis Fernandez Deuxième édition du festival au grand cœur. ODP : Oeuvre Des Pupilles orphelins des sapeurs-pompiers. Ce soutien aux orphelins et récemment au dispositif « Solidarité Familles » est possible grâce aux dons. La solidarité se prolonge et se partage en musique lors de ces trois jours (13, 14 et 15 mai) de concerts et d’animations. ODP#2, une programmation rêvée au milieu du Parc de Peixotto à Talence : Black M et Blacko, Louise Attaque, Brigitte, Debout sur le zinc, H.F. Thiéfaine, La Grande Sophie... Dossier-de-présentation-2 Autre atmosphère musicale pour ce 13 mai : la cathédrale ouvre ses portes pour un concert à la gloire de Charles Gounod. Une centaine de choristes, solistes, un quatuor de cuivres et grand orgue sous la direction d’Alexis Duffaure interpréteront l’oratorio Gallia et le Stabat Mater, ainsi qu’une série de pièces pour orgue… Une soirée proposée par l’association Cathedra, organisatrice de la saison 2016 des concerts de musique sacrée à la cathédrale de Bordeaux. Capture-d’écran-2016-04-13-à-11.13.151