Chargement...
Chargement...

Intime conviction

Une actualité de Véronique D.
Publié le 23/02/2010

cour d'assises du rhône portailPeine maximale, le nouveau roman d'   Anne Vantal, va jouer avec vos nerfs. Véritable plongée dans l'univers très fermé d'une cour d'assises, ce thriller à la construction impeccable, en forme de roman choral vous laissera j'en suis sûre des questions plein la tête, des émotions au coeur et peut-être une vocation  en germination... Pas celle de vous vouer au grand banditisme j'espère !

L'histoire de Peine maximale est assez simple. Kolia, en détention provisoire depuis plus d'un an, est accusé de vol et d'enlèvement sur enfant de moins de 15 ans avec la complicité de sa jeune soeur, Léna, laissée en liberté depuis les faits. Le procès va se tenir sur trois jours et débuter lorsque les jurés auront été confirmés.

Le lecteur est immergé dans l'enceinte du tribunal et suit alternativement tous les protagonistes : accusés, avocats, jurés, témoins, public, parties civiles. Chaque court chapitre est un focus sur l'un d'entre eux, une façon de changer de ton, de regard, de point de vue.

 Peine maximale, tout en permettant une réflexion sur les rouages de la justice et son fonctionnement est un roman profondément touchant, mettant en lumière la fragilité des existences, ces destins ordinaires qui basculent de l'autre côté de la loi pour les uns, dans le drame et l'inquiétude pour ceux qui deviennent involontairement leurs victimes. A travers les voix mêlées de ses personnages, Anne Vantal fait jaillir l'émotion et fait naître en eux (et en nous) un sentiment de trouble  inattendu : la construction d'une intime conviction n'est pas sans susciter de remous dans les consciences humaines.

Si l'on ressent autant d'empathie pour les personnages d'Anne Vantal, c'est qu'elle a fait d'eux des êtres de chair et de sang, qui nous concernent, nous questionnent et nous touchent.

Coïncidence (?), ce roman nous renvoie par son thème à Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur dont il a déjà été question dans l'article consacré au livre événement de la collection Black moon : 16 lunes... Décidemment, il faudra que je vous parle d'Atticus, le brillant, courageux, honnête et si séduisant avocat interprété par Gregory Peck au cinéma, dans la très belle adaptation  que Robert Mulligan a fait du roman d'harper Lee sous le titre Du silence et des ombres...le procès

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut