Chargement...
Chargement...

Ce que Murmure Mona Lisa

kedge.png
Publié le 13/05/2019
Ce que Murmure Mona Lisa de Cécile Béné
2019 est l’année Léonard de VINCI. Plusieurs expositions lui sont consacrées, à Lyon ou à Paris. Il fait la UNE de nombreux magazines et des journaux télévisés. Bref, on ne parle que de lui, et pour cause : il est mort le 2 mai 1519 ! Il y 500 ans !
Et pourtant, aujourd’hui encore, Léonard de Vinci incarne LE génie universel et visionnaire.
Il est le peintre du tableau le plus célèbre du monde : La Joconde et son sourire énigmatique
D’où vient le génie de Léonard de Vinci ?
Pourquoi la Joconde est-elle le tableau le plus célèbre du monde ?
Pourquoi son sourire est-il si fascinant ?
Ces questions trottent dans toutes nos têtes mais seuls quelques-uns tenteront d’en trouver des réponses dans des livres d’art ou d’histoire de l’art…
Le mérite de Cécile Béné ; auteure de « Ce que murmure Mona Lisa » est d’y répondre dans un roman, aussi haletant qu’émouvant.
Le héros, Georges, est un passionné d’art, qui admire inlassablement le célèbre portrait de Mona Lisa dont une reproduction est exposée dans son salon. Il espère percer le secret de son sourire grâce à une observation méticuleuse, mais ses efforts sont vains car il faut être au moins deux pour comprendre l’énigme posée par Léonard de Vinci.
C’est en faisant la rencontre de Jo et de ses parents, fraîchement arrivés dans le quartier que son enquête sur le mystère qui entoure la Joconde trouve un nouveau souffle.  Ses solides connaissances sont confrontées au regard neuf de l'adolescent, qui ose trouver le tableau sombre et laid.
Comment lui expliquer pourquoi la Joconde est le plus beau tableau du monde ?
En voulant l’initier à l’analyse du chef d’œuvre de Léonard de Vinci, Georges amène son nouvel ami à se forger sa propre opinion du tableau et à réaliser que Mona Lisa parvient à toucher chaque spectateur qui la regarde.
Ensemble ils vont décrypter l’incroyable message que Léonard de Vinci nous a légué il y a 500 ans.
Pour reprendre les mots de Cécile Béné, sans déflorer les formidables révélations de son roman « Léonard de Vinci, ce génie, a peint ce que personne n’a jamais peint avant lui et ce que personne n’a réussi à peindre depuis ! »
Auditrice à l’école du Louvre, Cécile Béné sait de quoi elle parle. Ses phrases sont courtes, ciselées. Les théories parfois compliquées sont racontées de manière simple, lisibles par tous. Il y a beaucoup d’humour entre les deux protagonistes de l’histoire et cela rend leur amitié réaliste et attachante. Aidé par Georges, Jo décide de relever le défi que lui a lancé La Joconde : comprendre son secret.
Avec eux, on apprend à bien observer le tableau et même, à l’aimer. Happé par la lecture de ce roman, on apprend énormément de détails sur la Joconde, sans même s’en rendre compte. Et, au moment où l’on croit tout savoir de la Joconde, un élément vient tout remettre en question pour une conclusion plus étourdissante encore qu’on ne pouvait l’espérer.
 « Ce que murmure Mona Lisa » a un pouvoir qui résiste au temps...