Chargement...
Chargement...

Geisha d'Arthur Golden, par Océane Fourny

462_geisha-d-arthur-golden-par-oceane-fourny
Une actualité de Administrateur
Publié le 21/05/2013
« On ne peut pas demander au soleil de briller davantage, ni aux nuages de retenir la pluie. Pour un homme, une geisha ne peut être qu'une demi-épouse (,,,) Après tout ce ne sont pas là les mémoires d'une impératrice, ni d'une reine, ce sont des mémoires d'un autre genre.... » Pour nous conter l'histoire fictive d'une petite fille de neuf ans, Chiyo, qui deviendra la grande geisha Sayuri, l'auteur a fait le choix des mémoires. Les mémoires permettent d'éluder l'évidente distance qu'aurait un biographe. Après tout, qui de mieux qu'une geisha pour nous faire découvrir son univers, et quoi de mieux qu'un roman pour nous présenter un destin extraordinaire. Le lecteur ne peut que s'émouvoir pour cette enfant, vendue pour des raisons financières à une maison de geishas. Tous les éléments sont réunis pour faire de ce drame, une belle histoire. Chiyo évolue aux côtés d'une maîtresse de maison frigide, d'une rivale perfide, mais, au hasard d'une rencontre, elle tombera sous le charme d'un homme qui l'aura séduite par sa bienveillance. Cette folle histoire, ponctuée de rebondissements, emporte son lecteur dans un voyage fascinant à la découverte de ces geishas mal connues dans le Japon d'avant guerre. Ce conte de fées transposé au Japon permet de rétablir la vérité sur les geishas, souvent considérées comme des prostituées. Si la frontière entre ces deux mondes est proche, les confondre serait une erreur, car si une geisha franchissait cette limite, elle serait rejetée par sa communauté. De même, si une geisha se marie, elle quitte la profession. Cependant, ce roman ne laisse pas de place à la naïveté, et l'on comprend que pour augmenter ses gains, la geisha doit se trouver un protecteur. Ce dernier est un homme riche qui deviendra son « danna », et avec qui, officiellement, elle n'aura aucune relation sexuelle. C'est la maîtresse de maison des geishas qui choisira cet homme en fonction de sa richesse et de sa réputation. La vie d'une geisha est une vie sans amour, et c'est avec courage que notre héroïne défiera son destin et donnera un sens nouveau à son existence. « Geisha » n'est pas seulement une belle histoire, c'est une immersion dans une culture différente où Arthur Golden nous y en fait découvrir les détails avec les kimonos, ou encore la signification des différents chignons. Entre émotion et découverte, laissez-vous attendrir par cette petite fille aux yeux gris et voyagez dans le japon des années trente.