Chargement...
Chargement...

La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry

Kedge.jpg
La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry - Rachel Joyce
Publié le 05/04/2017
Découvrez les chroniques des participants au concours Kedge Jette l'encre - édition 2017

La lettre arriva un mardi. Pour le discret retraité Harold c'était pourtant une journée qui s'annonçait comme les autres. Enfermé dans une routine qu'il partage avec sa femme Maureen, les jours passent et se ressemblent. Cette lettre va pourtant bouleverser sa vie. Une vieille amie, Queenie, qu'il n'a pas vu depuis une vingtaine d'années lui écrit pour lui annoncer qu'elle est atteinte d'un cancer, et que sa mort semble proche. En chemin pour poster une réponse, les souvenirs commencent alors à remonter. Harold ne s'arrête alors pas à la boite aux lettres, ni au bout de la rue, ni même au bout de la ville. Incapable de s’arrêter il n'a alors plus qu'une idée : tant qu'il marchera Queenie vivra. Commence alors une sorte de pèlerinage, à travers les villes, les chemins, les bois, sous la pluie ou le soleil. Plus de milles kilomètres à travers l'Angleterre mais aussi dans les souvenirs d'Harold. Au fil de rencontres inégales, de ses aventures, Harold fait un point sur sa vie, sur son enfance, son mariage, son enfant, les non dits, le silence... Page après page, le sexagénaire  ordinaire et un brin insipide se transforme en personnage attachant, et émouvant. Prenant conscience de ses erreurs en tant que mari, ou en tant que père, Harold nous livre un témoignage touchant des sentiments, et des regrets qu'une personne peut éprouver en regardant en arrière. Nous faisant passer du rire aux larmes, il finit par accepter le passé pour mieux se tourner vers le futur. Car ce n'est qu'au titre de la rédemption qu'Harold peut rentrer chez lui. Ce roman nous offre une réflexion sur le temps qui passe, les erreurs que nous faisons mais aussi la façon dont elles nous construisent, et nous font avancer. Mais surtout, qu'au final le passé ne peut plus être changé et qu'il nous faut profiter du présent. Bien que l'histoire ne regorge pas d'actions spectaculaires, elle nous touche grâce aux émotions qu'elle nous transmet. L'identification est immédiate grâce à la réalité dont émanent les personnages. Un roman tout en simplicité mais qui nous offre une belle leçon de vie.