Chargement...
Chargement...

La marque de Jacqueline Carrey

no_media
Une actualité de Administrateur
Publié le 04/06/2014
La trahison menace de submerger le royaume de Terre d’Ange : Phèdre doit se battre pour servir l’héritière de la couronne. Elle met à jour un complot dont les origines prennent racine bien loin des frontières tracées par Elua le Béni. S’engage alors une lutte entre Phèdre et Mélisande Shahrizai, entre loyauté et traitrise, entre l’Elue et la descendante du cruel dieu Kushiel. Exilée de force par Mélisande dans une contrée ennemie pour y devenir esclave, Phèdre va user de toutes ses compétences pour accomplir sa vengeance. Elevée dans l’art de la courtisanerie et experte en dissimulation, elle réussit à gagner la confiance de ses persécuteurs et s’échappe avec des informations vitales sur la guerre qui menace d’exploser. Accompagnée par un homme qui la méprise et à des kilomètres de sa patrie, elle devra dépasser les limites du supportable pour mettre en garde sa reine contre les ombres qui marchent vers elle. La trilogie de Kushiel s’inscrit dans la lignée des grandes fresques fantastiques telles que l’Assassin royal. Malgré une mise en bouche assez longue pour amener l’intrigue à son point culminant, c’est un riche mélange de genres où s’entrelacent aventures romanesques, combats épiques, intrigues politiques, jeux d’influence, le tout mêlé à des descriptions à couper le souffle. Dans ce roman, l’amour est le fil conducteur comme l’illustre parfaitement le leitmotiv du personnage principal : « aime comme tu l’entends ». On y traite de l’attirance entre humains, mais également de loyauté envers son Dieu, d’allégeance pour son roi ou de tendresse pour son frère. Si la séduction tient un rôle décisif dans le déroulement, l’écriture subtile et pleine d’élégance permet à l’érotisme de n’être jamais décrit en des mots crus. Jacqueline réussit l’exploit de créer des personnages consistants, à la richesse de caractères et de philosophies de vie qui participent au réalisme de l’intrigue. L’auteur fait démonstration de son talent grâce à son héroïne qui attache le lecteur par sa complexité et son humanité. Phèdre saisit les rênes de sa vie et prend des choix parfois discutables mais toujours en cohérence avec sa personnalité. Au cours de l’histoire, elle commet des erreurs et retombe régulièrement dans les travers qu’elle s’efforce de combattre mais s’obstine et lutte pour les dépasser. Elle se révèle tour à tour implacable ou fragile, audacieuse ou timorée, désespérée ou pleine d’espoir, autant de variations qui font de Phèdre un personnage au réalisme saisissant. Louise KOUASSI