Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (4e édition – billet n°18) 1

98_les-lyceens-ecrivent-aussi-4e-edition-billet-n-18-1
Une actualité de Administrateur
Publié le 30/04/2013

Billet portant sur Invictus

Invictus est un film fantastique réalisé pas Clint Eastwood.

L’histoire se passe en Afrique du Sud, lors de la libération de Nelson Mandela, après 27ans de prison. Il commence par exercer son premier mandat en tant que président d’Afrique du Sud, dans un Etat qui est au bord de la guerre civile, et qui vient juste de sortir de l’apartheid.

Ce film met en évidence comment le sport peut sauver une nation.

Le film se passe durant la coupe du monde de rugby. Les Springboks sont l’équipe nationale, mais ils représentent également les blancs d'Afrique du Sud, de leur domination et de l'apartheid.

Le président Mandela pense que le sport peut réunir un pays, tant déchiré par l’apartheid, et rétablir la paix. Il va donc rentrer en contact avec le capitaine de l’équipe, pourtant, étant tout deux de nature bien différente, afin de tenter de motiver l’équipe, et d’aboutir à une seule chose, l’union.

Il va lui transmettre un poème, au nom d’Invictus, dans le but de motiver l’équipe, de reformer l’union de la nation.

Il va tout faire et pousser les Springboks à la victoire lors de cette compétition mondiale.

Deux aspects sont mit en avant ici. Tout d’abord, le sport et la politique.

Le président Mandela met tout en œuvre, à travers cette coupe du monde de rugby, pour unir les hommes entre eux, et passer au dessus de tout les différents qu’il peut y avoir entre les différentes cultures. On voit bien ici que le pouvoir politique joue un rôle majeur dans l’union du pays grâce au sport.

Ensuite, le deuxième aspect est sport et dépassement de soi.

On peut voir que les rugbymans mettent tout en œuvre pour arriver à la victoire. Ils donnent de leur temps pour se rendre dans un petit village, et apprendre le rugby aux enfants. Ils s’entrainent dur pour se qualifier pour la coupe du monde, et pour ensuite, arriver à la victoire contre les All Blacks, en finale. C’est lorsque plus personne n’y croyait que la population, suite à cet évènement c’est ressoudée autour d’une même équipe, l’équipe de leur nation,« One team, one country ».

Ce film est vraiment enivrant et passionnant. Il nous plonge vraiment dans l’histoire, et nous fait vivre jusqu’à la dernière seconde du match, pour ensuite assister à la victoire des Springboks. Une belle histoire qui trouve que le sport peut unir les hommes, malgré les différences ou les difficultés.

Billet de Vanessa Merino, étudiante en B.T.S. CI2