Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (5e édition - billet n°13)

809_les-lyceens-ecrivent-aussi-5e-edition-billet-n-13
Une actualité de Marilyn
Publié le 03/03/2014
Billet portant sur Millénium 1 : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson Ce livre est un thriller de grande envergure. Il est prenant dès les premières pages et vous tient en haleine tout au long de son intrigue. Au début de ma lecture, je ne comprenais pas tous les éléments  mentionnés, mais, une fois l’histoire commencée, je voulais en savoir plus. Il est à la fois prenant et captivant, on s’attache aux personnages principaux et on est impatient de connaître les détails et l’aboutissement de cette enquête. Il se forme un bel équilibre entre l’histoire des personnages, leur passé comme les liens qu’ils tissent entre eux, et l’enquête principale dont on suit les péripéties avec beaucoup d’intérêt. Tout commence par l’anecdote mystérieuse qui se répète tous les ans : celle concernant un vieux monsieur qui reçoit chaque année depuis 40 ans des fleurs séchées le jour de son anniversaire. Qui les lui envoie ? Pourquoi ? Un lourd passé pèse sur cette famille de magnats qui pourrait être liée à différents crimes sordides. Au travers du personnage principal : Michael Blomkvist, le journaliste et co-créateur du journal Millénium, nous nous plongeons dans le cœur de l’action, et jouons au journaliste et détective avec lui. Sa soif de vérité en dépit des difficultés et menaces qui s’amoncellent de plus en plus au-dessus de sa tête lui donne un côté attachant. On cherche alors à le comprendre et souhaiterait l’aider. Quant à Lisbeth Salander, sa coéquipière sur cette affaire, avec qui il va avoir une relation, se révèle un personnage très riche et complexe au passé très lourd. C’est une hackeuse à la limite de l’autisme, différente et étrange, refusant d’obéir à des normes imposées, enfreignant les règles et se faisant justice toute seule. Les traumatismes dont elle a été victime sont atroces et sa vengeance sera à la hauteur des sévices subis. C’est un personnage à la fois fragile et très fort, fidèle à ses principes et finalement en quête d’amour.. Henrick Vanger, le client qui réunit les deux personnages principaux sur cette affaire, se révèle aussi émouvant et obstiné. En effet, depuis 46 ans la disparition de sa nièce le hante, il n’a cessé d’enquêter sur cet événement et a fini par se convaincre qu’elle avait été tuée. Du coup toutes les dernières forces de sa vie, il veut les consacrer à démasquer l’assassin qu’il soupçonne être un membre de sa famille. L’enquête est complexe et longue mais les masques finissent par tomber et la fin surprend. Au fil de l’histoire on découvre de lourds secrets de famille, des vies détruites par des agressions d’une violence inouïe. La curiosité du lecteur ne faiblit pas, l’auteur joue avec ses nerfs et le tient en haleine. Je le recommande grandement, c’est un livre plein de suspense, émouvant et tragique à la fois portant sur des évènements atroces s’apparentant à des faits divers mais qui restent réalistes. Les personnages présentent une consistance certaine et donnent vie à l’intrigue. On se projette alors facilement dans cet univers aussi glauque que fascinant. Enthousiasmée par cette lecture, je commence Millénium 2 en espérant vivement être autant transportée que je l’ai été lors de la lecture du premier… Billet de Julie Cordelier, étudiante en B.T.S. Assistant de Management deuxième année  

Bibliographie