Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (6ème édition – billet n°24)

1359_les-lyceens-ecrivent-aussi-6eme-edition-billet-n-24
Une actualité de Marilyn
Publié le 08/04/2015
Billet sur Antigone de Jean Anouilh anouilh logocondorcet214328Quand une loi est injuste, doit-on quand même la respecter ou a-t-on le devoir moral de l'enfreindre pour obéir à un idéal plus élevé ? C'est la question qui se trouve au cœur de l'histoire d'Antigone, la fille d'Oedipe. Après que ses deux frères se soient entre-tués aux portes de Thèbes, son oncle Créon a décidé d'offrir de sépulture qu'à Étéocle et pas à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit que quiconque osera défier sa décision sera puni de mort. Mais Antigone n'accepte pas que le corps de son frère pourrisse en pleine nature et se rend plusieurs fois couvrir le corps de son frère avec de la terre. Mais elle est prise sur le fait par des gardes. Créon est donc obligé d'appliquer la sentence de mort à sa nièce. Nous sommes alors face à une confrontation entre Antigone, l'incomprise, l'inédite, la terrifiante, la bornée, la folle ; et Créon, le sage, le modéré, le lucide et mais aussi l'effrayé. Dans cette pièce de théâtre, Antigone incarne l'image de l'adolescente rebelle. C'est le genre de livre qu'on vous force à lire au lycée, donc on part avec un mauvais a priori mais pourtant cette pièce nous transporte et nous force à réfléchir parce qu'elle est dérangeante, avec des questions intemporelles, parlantes, profondes. En lisant ce livre, on s'interroge sur soi-même et sur ce qui vient inévitablement un jour : la maturité, la fin de l'impulsivité et le début des concessions. Comin Mathilde

Bibliographie