Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (6ème édition – billet n°26)

1370_les-lyceens-ecrivent-aussi-6eme-edition-billet-n-26
Une actualité de Marilyn
Publié le 08/04/2015
Billet portant sur Farenheit 451 de Ray Bradbury logocondorcet214328"451 degrés Farenheit" : la température nécessaire à la combustion du papier et à laquelle celui-ci se consume. Le jeune Guy Montag, âgé de 30 ans et pompier depuis l'âge de 20 ans arbore fièrement ce numéro sur son uniforme. Vivant avec sa femme Mildred et travaillant tous les jours avec les autres pompiers de la caserne, Montag possède un esprit plus sociable avec ses coéquipiers qu'avec sa compagne. La routine de Montag se résume à incinérer des livres tous les jours avec ses partenaires, mais un jour en rentrant de sno travail, il rencontra la jeune Clarisse McClellan, femme considérée comme un rebut de la société. Ladite société dans le roman comme dans le film est un "clin d'oeil" au régime totalitaire nazi de l'époque du XXème siècle lors du règne d' Adolf Hitler, un société dans laquelle les gens se craignent mutuellement, ne se font pas confiance et ne réfléchissent que de manière purement conditionnée. Clarisse étant une femme qui se pose beaucoup de questions, elle n'ets donc pas du tout considérée par les autres, mais elle va peu à peu bouleverser la vie de Montag grâce à ses nombreuses interrogations. Grâce à elle, Montag ira même jusqu-à lire un livre, chose qui est strictement prohibée dans le monde dans lequel il vit. Ce roman de Ray Bradbury datant de 1952 exprime dans une ambiance globale plutôt sombre et oppressante les craintes principales de l'auteur, celles-ci étant la disparition totale et progressive du livre de  façon générale, de la littérature et des arts manuscripts, craintes qui se sont révélées être réelles finalement. Bradbury, tout au long du roman, raconte l'histoire d'une ville dont les événements qui s'y produisent sont des "références" à d'autres périodes ou événements plutôt tragiques de notre histoire, le tout se déroulant dans un genre de règne infernale et absolument déspote des flammes et de la technologie. DRIEF Zakaria 

Bibliographie