Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (6ème édition – billet n°28)

1376_les-lyceens-ecrivent-aussi-6eme-edition-billet-n-28
Une actualité de Marilyn
Publié le 08/04/2015
Billet portant sur Farenheit 451, le film de François Truffaut fahrenheit-451-movie-reviewlogocondorcet214328Salut Marine, j'espère que tu vas bien ? Donc aujourd'hui j'ai vu un film assez intéressant qui je pense vas te plaire. Tu connais sûrement le livre Fahrenheit 451 ? Et bien devine quoi, il a été adapté en film en 1966. Si tu as oublié de quoi parlé Fahrenheit et bien cela relate le fonctionnement d'une société futuriste totalitaire, où la lecture est interdite car elle empêcherait les gens d'être heureux. La brigade des pompiers présente de le livre a pour mission de traquer les gens heureux qui possèdent des livres et de les réduire en cendres. C'est un monde qui est dystopique où l'abrutissement télévisuel règne en masse. Dans ce film François Truffaut a eu recours à plusieurs modifications par rapport au livre comme tu pourras le voir. Ce que je trouve très bien car comme tu le sais je n'aime pas forcément quand un film est exactement pareil que le livre. Donc le réalisateur a par exemple choisi d'enlever le limier probablement à cause des moyens de l'époque, mais je trouve quand même un peu ça dommage car le limier créait une inquiétude et une oppression qui était présente dans le livre comme pas exemple pendant la course poursuite où il pourchassé Montag, un des pompier. Où encore à la fin qui est réalisée de manière moins sombre et mieux écrite que chez Ray Bradbury je trouve car ils sont réunis chez les hommes-livres avec lesquels ils vivent dans une forêt et où chacun apprend un livre par cœur pour le garder. Bradbury lui dans son livre ne se concentre pas longtemps sur les hommes-livres mais il décrit la destruction du pays et celle de la vie passé de Montag. Cette destruction n’est pas mentionnée par Truffaut. Comme autre différence il y a également le personnage de Faber, un ancien professeur d'anglais, qui est supprimé dans le film. Et dans le film, Clarisse n’est pas une élève de 17 ans comme Bradbury la décrit mais une institutrice de 20 ans qui joue un plus grand rôle dans le développement de Montag dans le film que dans le roman. Tu pourras donc constater que, malgré de toutes ces différences entre le roman et le film Fahrenheit 451, Bradbury de même que Truffaut ont réussi à mettre en garde contre un monde, où les gens ont perdu la capacité de penser et d’éprouver des sentiments et sont complètement influençables.