Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi - 8ème édition - billet n°2

Quand souffle le vent du nord - Daniel Glattauer - collection le Livre de Poche
Une actualité de Libraires
Publié le 10/11/2016
Billet portant sur Quand souffle le vent du Nord de Daniel Glattauer
Est-il possible selon vous de tomber amoureux d’une personne que l’on n’a jamais rencontrée et avec laquelle on n’a d’échanges que par mail ? Daniel Glattauer, écrivain autrichien, vous propose sa théorie sur ce sujet peu ordinaire dans son œuvre Quand souffle le vent du Nord, un roman constitué uniquement par les échanges épistolaires, sous forme de messages virtuels, entre deux personnes.
En voulant résilier un abonnement à un magazine, Emma Rothner se retrouve à discuter avec un homme répondant au nom de Leo Leike, une simple erreur de frappe dans l’adresse du destinataire va bouleverser la vie de ces deux personnages. L’une, « mariée et heureuse », mène une vie stable et s’occupe des deux enfants de son mari, elle est donc dans une situation amoureuse plus que banale et ordinaire, tandis que l’autre se remet difficilement de la fin d’une longue relation chaotique et douloureuse. Pourtant ces situations contraires ne vont pas les empêcher de tomber sous le charme l’un de l’autre. Tout au long de ce roman on assiste à l’ascension de leurs sentiments amoureux. Une seule règle les domine : aucune rencontre réelle, simplement des échanges épistolaires virtuels qui vont les amener à découvrir l’amour différemment, un amour fantasmatique fait de mots et de conversations. L’auteur nous immisce ainsi petit à petit dans la vie privée de ces personnes qui se découvre à travers les mots de ces derniers ce qui rend cette œuvre d’autant plus intéressante et attachante. On apprend à les connaitre au rythme de leurs messages, à découvrir leur personnalité, leurs envies, leurs failles aussi. On se prend au jeu et on espère une issue heureuse à leur idylle tout en se demandant comment il serait possible de passer du sublime du virtuel à une réalité nécessairement moins idyllique. L’auteur parvient à capter notre attention d’un bout à l’autre de l’intrigue par des rebondissements inattendus mais aussi par la finesse de son écriture qui nous implique dans l’intrigue et rend celle-ci passionnante. Rapidement, on se surprend même à apprécier le fait de s’introduire, clandestinement, dans la boite postale informatique d’inconnus, de découvrir la puissance de simples écrits qui peuvent bouleverser la vie sentimentale et personnelle des individus. Alors on peut se mettre à la place de ces personnages et se poser la question fatidique qui les hante jusqu’au dernier message échangé : faut-il oser bouleverser sa vie pour un amour spirituel passionnel et addictif ou préserver un amour routinier qui possède des failles mais qui lui est bien réel et matériel ?
Ce récit nous montre qu’il ne suffit pas d’un physique ravageur ou d’une silhouette de mannequin pour parvenir à séduire et que de simples mots peuvent être encore plus sensuels qu’un corps.
Si toutefois vous restez perplexe quant à la possibilité de tomber amoureux grâce à des mails je vous invite à lire ce roman brillamment écrit et d’une incroyable légèreté qui vous transporte du premier au dernier mail.

Billet de Lisa Bonnici, étudiante en B.T.S. Commerce International - Lycée Condorcet

Bibliographie