Chargement...
Chargement...

LES LYCÉENS ÉCRIVENT AUSSI - 8ÈME ÉDITION - BILLET N°28

9782070212071.jpg
Publié le 11/04/2017
Les Justes-Albert Camus-Gallimard
« Et puis, nous tuons pour bâtir un monde où plus jamais personne ne tuera! Nous acceptons d'être
criminels pour que la terre se couvre enfin d'innocents ».
Les Justes est une pièce de théâtre en 5 actes écrite par Albert Camus. Cette pièce se déroule
à Moscou dans les années 1905 en février.
Annenkov, Stepan, Dora, Kaliayev et Voinov établissent un plan afin d'assassiner le
grand-duc qui doit se rendre en calèche, un soir, au théâtre. Les cinq personnages font partie
d'un groupe de socialistes révolutionnaires soucieux de la libération du peuple russe. Le
grand-duc veut faire régner la terreur et la domination sur son territoire. Annenkov, à la tête
de cet attentat veut libérer les victimes de la "dictature". Chacun répète son "rôle" et la tâche
qu'il doit accomplir (faire le guet, envoyer la bombe...). A l'arrivée du grand-duc dans la ville,
alors qu'ils s'apprêtent tous à agir pour le "bien du peuple ", Kaliayev est dans l'impossibilité
de commettre ce crime. La présence d'une femme et d'enfants l'en dissuade. Ils décident donc
de remettre leur geste meurtrier mais nécessaire à plus tard.
Dora et Kaliayev sont amants, et partenaires dans ce groupe. La bombe doit être posée
par Kaliayev, qui est le héros de la pièce de théâtre : il vit pour ses idées, et refuse tout
compromis. La justice seule le guide, et il refuse d'être grâcié quand il est arrêté lors de
l'attentat. Dora, elle, est tiraillée entre sa conception de la justice, qu'elle partage avec
Kaliayev, et son amour pour ce dernier. Le voyant aller vers une mort certaine, elle tente de le
dissuader, nuançant alors ses positions politiques radicales.
Face à ce groupe révolutionnaire, Camus esquisse deux figures d'aristocrates : Le
Grand-Duc Serge, oncle du Tsar, et sa femme, la Grande Duchesse Elisabeth. Le premier
meurt dans l'attentat organisé par le groupe évoqué ci-dessus, et la deuxième survit. Elle tente
alors de faire reconnaître à Kaliayev son meurtre.
La thématique de la terreur et de sa justification idéologique est au coeur de la
réflexion philosophique dans la pièce les Justes.
Tu aimeras découvrir cette pièce de théâtre qui aborde le sujet politique du terrorisme.
Elle permet de questionner sous un autre angle la réalité de notre société. Pièce dédiée à la
lutte contre l'oppression. Pièce qui est un plaidoyer pour la fidélité à la cause. Pièce qui met
en avant l'amitié et la fraternité dans le combat, qui fait réfléchir aussi aux conséquences d'une
action. Pièce qui porte un regard sur la justice, la peur, la trahison, le reniement, le recours à la
religion et l’amour. La lecture est simple et agréable.
« Mais Peut-on tuer et être juste? Peut-on aimer la vie et choisir de mourir? Pour être
juste, il faut aimer la vie et tuer sans haine, non pas tuer pour une idée abstraite mais pour
qu'il ne soit plus nécessaire de tuer ».

Dominique Fiona BTS AS1

Bibliographie