Chargement...
Chargement...

Les pages de notre amour de Nicholas Sparks, par Emilie Bacque

490_les-pages-de-notre-amour-de-nicholas-sparks-par-emilie-bacque
Une actualité de Administrateur
Publié le 22/05/2013
1932, un été, deux adolescents, un triangle amoureux. Allie et Noah se sont rencontrés alors qu’ils étaient tous deux adolescents. Il aura suffit d’un été pour que chacun d’eux ressente pour l’autre un amour incommensurable. La fin de l’été approche. Poussée par ses parents désapprouvant l’intérêt que porte leur fille à un garçon de condition sociale inférieure, Allie repart pour une vie lui promettant confort et réussite. C’est la séparation. Les années passent, les lettres restent sans réponses, les promesses s’estompent. Puis la guerre en Europe fait rage. Allie rencontre alors Lon, un jeune homme de bonne famille drôle et attendrissant. Peu de temps avant son mariage Allie découvre dans un article de journal que Noah par sa seule force et sa détermination a rebatit une maison… la maison dont elle a rêvée. Après quatorze ans de séparation, l’heure est aux retrouvailles. Allie doit faire un choix : Noah son grand amour d’un été qui lui offrira une vie modeste mais remplie d’amour ou Lon et la promesse d’une vie confortable et agréable, une vie que ses parents approuvent et ont toujours souhaitée pour elle. Allie fait son choix. Quarante ans plus tard, la maladie l’atteint et sa mémoire lui fait défaut. Mais il est là, et chaque jour, il est à ses côtés, et lui lit son histoire, leur histoire pour qu’elle n’oublie jamais… Les pages de notre amour a connu un succès fulgurant dès les premiers mois de sa publication. Nicholas Sparks signe une grande histoire d’amour sans tomber dans le mélo. Par ses mots et son histoire, il emporte le lecteur dans une cascade d’émotions. Il traite des différents thèmes tels que la différence de classe sociale, la religion et la maladie avec beaucoup de subtilité. Nous ne pouvons ignorer cette vague d’espoir qui nous submerge lorsque l’on referme les pages du roman.