Chargement...
Chargement...

Les petits jurés littéraires SMGL - 11

images.jpg
Les petits jurés littéraires SMGL - 11
Publié le 16/03/2017
Les petits jurés littéraires SMGL - 11

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

"Tu sais parfois je me demande s'il n'y a pas quelqu'un qui prend possession de toi." Telle est la situation de Delphine de Vigan dans son roman D'après une histoire vraie publié en 2015.

Delphine de Vigan est une romancière qui a obtenu Le Prix Fnac, Le Grand Prix des Lectrices de Elle et le Prix Renaudot des lycéens. Ses livres sont traduits dans le monde entier.

Ce roman qui se veut au premier abord autobiographique nous raconte l'évolution de Delphine de Vigan au contact d'une femme énigmatique nommée L. tout au long du récit.

Suivant trois phases (Séduction, Dépression et Trahison) dans sa relation , Delphine va se voir changée par l'influence de L. jusqu'à en être submergée. Mais quel intérêt aurait L. à faire une telle mainmise sur la vie de l'auteure?

On lit ici un livre très bien écrit dans la mesure où le choix et la justesse des mots priment sur une syntaxe compliquée. Un plaisir de lire accru par l'identification et le suspens de l'œuvre. On pourrait lui reprocher de tourner en rond et de manquer de passages marquants et accrocheurs. Delphine de Vigan mène une intrigue où tout est calculé : par exemple, le départ de Delphine à la campagne facilité par une malencontreuse chute qui l'empêche de monter ses six étages. On pourra apprécier la reprise de détails tout au long du récit, comme la manière de réserver au restaurant ou celle dont L. se sert des livres de la bibliothèque. C'est aussi un livre très psychologique : on pourra assister à des comparaisons sous-jacentes comme la phobie d'écrire de Delphine et celle de parler de L.

Le thème du concours des petits jurés littéraires SMGL étant la mise en abîme, ce livre y trouve largement sa place. Toute l'œuvre est construite de manière à ce que l'on pense que le roman que nous lisons est en cours d'écriture dans l'histoire. D'autres indices peuvent nous faire comprendre des tournures surprenantes, comme le réel narrateur: les points de vue se confondent et ces jeux de nuances font toute la particularité de l'œuvre : elle laisse le choix d'interprétation au lecteur, notamment par sa fin à double sens.

Le titre et le résumé de la quatrième de couverture peuvent être analysés de la sorte : l'histoire aborde le dilemme d'écrire du fictif ou du réel, d'où le nom D'après une histoire vraie, mais ce titre pourrait laisser penser que l'œuvre est une autobiographie. Le résumé, une phrase d'accroche de deux lignes, rend immédiatement le livre atypique avant d'avoir commencé la lecture.

Cette phrase est reprise par le mari de Delphine mais pourrait être identifiable à la situation des deux jeunes femmes.

La subtilité d'utiliser la phobie pour s'en servir de moyen de destruction rend le livre attrayant, et vaut la peine d'être lu, dévoré, et dégusté !

GABORIEAU Elsa et SCHERER Marie 2°3 – SMGL BORDEAUX

Bibliographie