Chargement...
Chargement...

Tom Strong

Kedge.jpg
Tom Strong - Alan Moore & Chris Sprouse
Publié le 05/04/2017
Découvrez les chroniques des participants au concours Kedge Jette l'encre - édition 2017

Tom Strong est un héros de la science. Un vrai de vrai, comme on en fait plus. Un héros aux larges épaules, à l’esprit vif et au grand cœur. Accompagné de ses fidèles compagnons, il explore des terra incognita, construit des machines fantastiques et nous protège des aztèques fascistes extra-dimensionnels. Il n’est pas seul : à ses côtés sont sa femme Duahla et sa fille Tesla (toutes aussi héroïques que celui), son ami King Solomon le gorille cultivé et Pneuman son majordome robot.

Tom Strong vit dans un monde d’aventure, où l’on peut trouver une porte menant vers d’autres mondes fantastiques et parallèles. Dans ce monde, les criminels se déplacent en zeppelin entre d’immenses immeubles de marbre, de verre et d’acier. Bien entendu, il vit au sommet de l’un deux.

Tom Strong est un héros solaire, anachronique car directement issu de l’âge d’or des comic books. Il est le héros d’une science vue comme une source de progrès humain et d’émerveillement (si l’on s’en donne la peine). Il est tout ce que les années 30 pensaient que l’homme était capable de devenir : un homme de bronze au cœur d’or, un génie qui grâce à la science a dépassé la nécessité et la peur de la mort. Un surhomme vu comme une possibilité pour l’humanité.

C’est peut-être parce qu’il a tout qu’il décide de faire le bien. Il cherche à sauver ses ennemis plutôt que de les vaincre, défendant une éthique qui veux que la paix soit obtenue par l’épanouissement de chacun. Il est parfaitement conscient de la part de noirceur dans le cœur des hommes, et sait que les héros et les tyrans sont fait du même métal.

Le simple fait qu’un tel héros puisse exister au 21ème siècle me semble en soi extraordinaire. Le monde moderne semble avoir renoncé aux héros et à l’optimisme du début du siècle. Alan Moore est un sage, et c’est un profond humanisme qu’il cherche à nous transmettre par la figure de Tom Strong. Par ce surhomme, Moore nous affirme que l’homme peut s’améliorer et avancer sur la route de l’accomplissement personnel.

Pourquoi affirmer que le bien est possible semble-t-il aujourd’hui aussi neuf et nécessaire ?