Chargement...
Chargement...

Des vies et des livres #1

Les Thibault de Roger Martin Du Gard
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 28/07/2016
L'été, la chaleur, la tranquillité, le farniente, les vacances, c'est l'occasion de lire différemment, de découvrir ce qui demande du temps et l'esprit libre. Voici les livres qui pour nous ont constitué de petites révolutions littéraires et personnelles, nous pourrions dire "nos livres préférés" mais peut-être plus justement nous pourrions les appeler les livres qui nous ont formé intellectuellement, affectivement et qui ont contribué, probablement, à faire de nous les libraires que nous sommes et qui chaque jour vous conseillent.

Les Thibault de Roger Martin Du Gard
A travers deux frères issus de la bourgeoisie parisienne du début du 20e siècle, Roger Martin Du Gard dresse un portrait de la France de l'avant-guerre en 1914 et dépeint un contexte social et politique avec une incroyable lucidité.
Publié entre 1922 et 1940, Les Thibault est un roman fleuve alternant la fresque historique et le roman d'apprentissage.
Le personnage de Jacques, le plus jeune des frères Thibault, incarnera toujours la révolte et l'engagement idéologique pour mon âme d'adolescente...
   
De sang froid de Truman Capote

De sang froid
est le résultat d'un hasard mêlé d'intuition. Repérant un fait divers banal dans un article de journal, Truman Capote part en investigation au Kansas, lieu du meurtre d'une famille de fermiers avec l'intention de recueillir les sentiments de la petite communauté, frappé par la brutalité du drame.
Il en tirera un immense chef d'oeuvre, précurseur de la "narrative non-fiction", cette littérature à la frontière du journalisme de terrain.
Emblématique d'une littérature nord-américaine noire, analytique, aussi obsessionnelle qu'obsédante.
   
La Conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole


L'histoire tragique de John Kennedy Toole est d'une ironie dévastatrice : suicidé en 1969 et n'ayant jamais réussi à vendre son manuscrit à un éditeur, Toole accéda pourtant à la reconnaissance en 1980 après que son livre fut édité et reçut le prix Pulitzer à titre posthume.
Depuis, son héros Igniatus J. Reilly, à la fois génie méconnu, fils ingrat, philosophe et misogyne, a rarement été égalé en terme de personnage antipathique mais adulé. Grâce à lui, La conjuration des imbéciles est devenue culte.
   
La découverte du ciel de Harry Mulisch


Roman messianique, La découverte du ciel raconte la rencontre de Onno et Max que tout oppose - mais qui deviendront pourtant amis - ainsi que leur rencontre commune avec Olga. De ce trio amoureux naîtra un enfant qui pourrait bien accomplir les destinées divines.
Harry Mulisch explore les différentes et contradictoires facettes de sa vie entre religion, existentialisme et Histoire. Un texte inclassable et brillant.
 

Bibliographie

Pour en savoir plus

Des vies et des livres #3

L’été, la chaleur, la tranquillité, le farniente, les vacances, c’est l’occasion de lire différem...

Des vies et des livres #2

L’été, la chaleur, la tranquillité, le farniente, les vacances, c’est l’occasion de lire différem...

1

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !