Chargement...
Chargement...

Une chambre à soi #8 - Pourquoi les filles ont mal au ventre ?

pourquoilesfillesontmalauventre.jpg
Une actualité de Bélinda B
Publié le 28/03/2019
« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des romans qu'elles écrivent, ou des romans qui traitent de la femme, ou encore, pensant que ces trois possibilités sont intimement liées, votre désir est-il que je les envisage dans leur entrelacement ?» Une chambre à soi, Virginia Woolf, 10/18, 2016.
Lorsqu'on lui demande de s'exprimer sur les femmes et le roman, Virginia Woolf se rend compte qu'il ne s'agit pas simplement d'évoquer quelques grandes auteures : elle préfère penser les femmes et la condition de création. Être auteur, encore au début du XXe siècle, est conditionné par le sexe et les moyens économiques. Seule possibilité pour celles qui veulent s'exprimer : des moyens, et surtout un espace, une chambre à soi, pour libérer la création. Ce titre, emprunté à l'auteure britannique, exprime très bien cette volonté de dire et lire les femmes.
Parlez de féminisme, et les réactions ne se font pas attendre, qu'elles soient négatives ou enthousiastes, féminines ou masculines. Si le féminisme prend de multiples formes, on retrouve à chaque fois cette volonté de comprendre à quel point les mécanismes sociaux peuvent influencer nos comportements et modes de pensée, favorisant inégalités et violences, que se soit dans la vie personnelle, professionnelle, ou dans l'espace public. L'écriture devient un moyen d'expression privilégié, qui permet de mettre en avant des voix audacieuses, des femmes qui d'une façon ou d'une autre luttent, partagent et inspirent, pour plus d'égalité et de respect. Les livres présentés dans cette série d'articles sont autant de pistes de réflexion pour découvrir des figures de femme déterminées et motivantes, pour rendre compte de modes d'existence féminins et de trajectoires de vie multiples : provoquées, déterminées, imprévisibles, mais toujours enrichissantes.

Lucile de Pesloüan et Geneviève Darling nous offrent un manifeste féministe sous forme d'album, aussi sobre que percutant.
En quelques phrases et une série d'illustrations, tout est dit : les situations multiples que vivent les femmes, les sexualités, les histoires, les corps, les désirs, les déceptions, les colères. Un album pour raconter, expliquer, faire comprendre, décidément très efficace !

Bref un superbe livre, à mettre entre toutes les mains, idéal pour aborder divers sujets autour des féminismes avec les plus ou moins jeunes <3 !!

Bibliographie

Pour en savoir plus

Une chambre à soi #10 - Sorcières

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #9 - Dirty week-end

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #7 - America

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #6 - Rebecca Solnit

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #5 - Femmes rebelles

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #4 - Joan Didion

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #3 - L'économie pour toutes

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #2 - Christine bard

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

Une chambre à soi #1 - Riot grrrls

« Peut-être me faudrait-il parler des femmes et de ce qui les caractérise, ou des femmes et des r...

1